"les mangeurs de pommes de terre", peinture de Vincent van Gogh (1885)

 

les différents types de cuisson

de la pomme de terre

la cuisson à l'eau

Les pommes de terre doivent être épluchées, coupées ou non en quartiers, mises à l'eau froide et portées à ébullition pour 30 à 45 mn de cuisson.

la cuisson en robe des champs

Il existe quatre modes de cuisson donnant une saveur différente à la pomme de terre. Il faut avabnt tout choisir des tubercules à chair ferme présentant une très bonne tenue à la cuisson.

Les pommes de terre doivent être si possible de taille identique, lavées et brossées préalablement à la cuisson pour ne pas conserver une saveur terreuse.

 cuisson à l'eau    Placer les pommes de terre dans de l'eau froide salée et faire cuire 25 à 30 mn suivant leur taille, jusqu'à ce qu'une pomme de terre puisse être facilement traversée par une lame de couteau. Les égoutter et les arroser d'eau

froide pour faciliter l'épluchage. Elles doivent rester fermes et non éclatées.

 cuisson à la vapeur    Placer les pommes de terre sur un support perforé qui les sépare de l'eau. En s'évaporant, celle-ci cuira les pommes de terre. Compter 40 à 55 mn. Pour vérifier la cuisson, piquer les tubercules comme précédemment.

 cuisson sans eau ni vapeur    1-au four    Poser les pommes de terre sur une plaque à pâtisserie ou une tôle d'acier bien épaisse recouverte de gros sel (200 g pour 6 pommes de terre). Mettre au four à chaleur moyenne (th 7) et faire cuire 40 à 50 mn en les retournant au bout de 25 mn. La peau doit être dorée et croustillante. On peut les cuire de même dans un papier d'aluminium (en papillote).

2-dans le diable    Le diable est une casserole double en terre qui ne doit jamais être lavée, ni être en contact avec une flamme. Mettre les pommes de terre dans le diable, sans eau, et laisser cuire 40 mn en remuant légèrement toutes les 8 mn. Elles doivent être dorées et croustillantes.

la cuisson au beurre

Éplucher et couper en quartiers, dés, rondelles, des pommes de terre à chair ferme. puis les faire sauter dans un mélange d'huile et de beurre (ou de margarine). Les couvrir et les laisser cuire environ 30 mn à feu doux. Les pommes de terre peuvent avoir été cuite à l'eau précédemment et juste être dorées au beurre pendant quelques minutes.

la cuisson à l'huile

Pour les pommes frites, pailles, gaufrettes, chips.... Il convient de choisir une espèce ferme contenant un minimum d'eau, comme la bintje. Après l'épluchage, laver rapidement les tubercules sans les faire séjourner dans l'eau et bien les essuyer en les épongeant dans un torchon ou du papier absorbant. Utiliser de l'huile d'arachide ou de la végétaline. Filtrer cette matière grasse après chaque utilisation. La cuisson se fait en un ou deux temps.

la pomme de terre en gratin

Utiliser des pommes de terre nouvelles qui se tiennent très bien ou des bintje qui rendent le gratin moelleux Éplucher les pommes de terre, les laver et les couper en rondelles. Dans un plat à gratin beurré, ranger les éléments suivant le type de gratin désiré. Faire cuire à four moyen (th 7) pendant 45 mn.

la pomme de terre en potage

Une fois de plus, c'est la bintje qui convient le mieux. Les potages à base de pommes de terre apportent à l'organisme la totalité des éléments minéraux contenus dans les légumes qui entrent dans leur composition. Ils apportent également des vitamines en quantité importante si on les additionne de beurre et d'éléments crus ajoutés au dernier moment. Dans un potage aux légumes, la pomme de terre sert de liant.

la pomme de terre en salade

Utiliser de préférence des pommes de terre à chair ferme. Les primeurs conviennent particulièrement ainsi que les rattes. Les cuire dans leur peau à la vapeur puis les passer sous l'eau froide pour faciliter l'épluchage. Les peler encore tièdes, les couper en rondelles puis les accomoder.

 

 

 

 

 

Accueil 
la cuisine traditionnelle 
pomme de terre 
potage - soupe 
salade 
salade - frite 
rôtie four cocotte 1 
rôtie four cocotte 2 
rôtie - purée 
farcie 
sucrée - dessert 
plan du site 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

memento

recettes cuisine

de la pomme

de terre

variétés cuisson 1

origine - conservation -

choix - variétés - diététique -

modes de cuisson

de la pomme de terre

potages-soupes 2

Potage Parmentier classique

Soupe aux p. de terre râpées

Potage oseille et p. de terre

Potage cresson et p. de terre

Potage poireaux p. de terre

Potage à la paysanne

Potage tomates et p. de terre

Potage aux croûtons

Potage spätzle et p. de terre

salades 3

Recette vinaigrette

Salade au gruyère

Salade au cantal

Salade pique-fleur

Salade sauce verte

Salade forestière

Salade au céleri

Salade au soja

Salade aux filets de harengs

Salade niçoise

salades-frites 4

Salade aux maquereaux

Salade aux sardines

Salade au cervelas

Salade aux foies de volaille

Salade au lard

Salade aux pissenlits et lard

Salade au jambon

Pommes de terre frites

Pommes de terre chips

rôties(1) 5

P. de terre boulangères

P. de terre au four à la laitière

Pommes. de terre Cendrillon

Pommes  de terre cocotte

P. de terre nouvelles au basilic

P. de terre à la landaise

P. de terre nouvelles à la languedocienne

P. de terre à la lorraine

P. de terre à la normande

P. de terre à la Mont d'Or

P. de terre à la St-Florentin

rôties (2) 6

P. de terre nouvelles sautées à la provençale

P. de terre à la polonaise

P. de terre sauce blanche

P. de terre aux champignons

P. de terre à l'origan

P. de terre sautées à la sarladaise

P. de terre soufflées

P. de terre à la fribourgeoise

P. de terre au Munster (et autres fromages régionaux)

Gâteau limousin

Hachis Parmentier

rôties-purées 7

Gratin dauphinois

P. de terre des vendangeurs de Bourgogne

P. de terre au lard

P. de terre au lard et fruits séchés

Gnocchi à l'alsacienne

Palets de p. de terre

Purée alsacienne

Quenelles à la crème

Nids duchesse jardinière

Médaillons au fromage

P. de terre à l'algérienne

farcies 8

Farcies au fromage

Farcies à la viennoise

Farcies à l'alsacienne

Farcies à la charcutière

Farcies à la marinière

Farcies à la provençale

Farcies à la paysanne

Farcies à la forestière

Farcies aux champignons et au jambon

Farcies à la yorkaise

Farcies à la bohémienne

sucrées-desserts 9

Beignets de p. de terre

Brioche de p. de terre

Gâteau aux p. de terre

P. de terre au caramel

P. de terre ciel et terre

Confiture de p. de terre

 

 

 

 

pas facile, la France...

La pomme de terre est originaire de la Cordillière des Andes. Les Incas l'y cultivaient sous le nom de "papa". Alors de la grosseur d'une noix, elle était bouillie, rôtie, séchée, pilée ou travaillée sous forme de pain, le "chugno". Vers 1570, elle a traversé l'Océan Atlantique à bord d'une caravelle espagnole puis a été cultivée en Espagne et en Allemagne via l'Autriche.

Entrée en France par l'Est, elle n'a pas connu de succés. Nourrissant les animaux, les pauvres et les soldats, elle ne figure pas à la table de Louis XIV et son jardinier ne la mentionne pas dans ses traités. Il faut attendre le milieu du XVIII° Siècle pour que le pharmacien militaire Antoine-Auguste Parmentier se prenne de passion pour le tubercule dont il a étudié les propriétés alimentaires pendant six ans, en Allemagne.

Parmentier recommande la pomme de terre pour vaincre les famines qui ravagent le royaume. Le roi Louis XVI en trouve la fleur charmante et concède un terrain de manœuvre militaire en mauvais état pour sa culture. Le sol est mauvais, le temps n'est pas propice mais la plante pousse ! La disette générée par la Révolution Française va faire se généraliser sa culture. La grande consommation du tubercule s'annonce.

variétés et utilisation de la pomme de terre

  salades, pommes de terre vapeur ou en robe des champs     viola, bintje, BF 15, belle de Locronan, belle de Fontenay, esterlingen ou sterling, ratte et rosa.

   purées et potages    bintje et saucisse.

  pommes de terre frites    saucisse, bintje, BF 15, belle de Locronan, roseval.

  pommes de terre sautées    belle de Fontenay, bintje, rosa, roseval, viola, saucisse et belle de Locronan.

conservation de la pomme de terre

Une bonne conservation des pommes de terre requiert des conditions particulières. Elles doivent être étalées le plus possible dans un endroit sec, entre 2 et 8° de température et maintenues dans l'obscurité.

La lumière favorise la formation des germes qui doivent être soigneusement retirés car ils contiennent une substance toxique, la solanine. Si ces conditions ne peuvent être remplies, il est préférable d'acheter les pommes de terre par petites quantités.

choix de la pomme de terre

Comme nous l'avons vu précédemment, il existe diverses variétés de pommes de terre. Selon leur origine, la chair peut être plus ou moins farineuse et de couleur différente. Seule l'utilisation que l'on veut en faire guide le choix. Ainsi, les pommes de terre nouvelles savoureuses, mais plus riches en eau et moins farineuses, ne se prêtent pas bien aux préparations en purée ou en croquettes.

Le critère de fraîcheur doit être respecté. Les tubercules doivent être fermes, frais, sans germes ni parties vertes (toxiques). Leur peau doit être fine. Il vaut mieux refuser les pommes de terre qui ne présentent pas ces caractéristiques ainsi que celles qui auraient subi le gel car leur chair, à la cuisson, devient translucide et révèle un goût désagréable.

 

 

 

la diététique de la pomme de terre

Pendant longtemps, la pomme de terre a été, avec le blé, la base de l'alimentation européenne. Sa composition originale oblige à ne la ranger dans aucune grande catégorie alimentaire. Cette composition est la suivante :

eau    79% environ (plus ou moins selon que la pomme de terre est nouvelle ou vieille).

glucides    18% (essentiellement de l'amidon) et 0,4% de cellulose assez tendre.

lipides    pratiquement pas.

protides    2% présentant une bonne composition en acides aminés.

sels minéraux    beaucoup de potassium, fer, très peu de calcium.

vitamines    teneur importante en vitamine C (au moment de la récolte), des vitamines B1, B2 et PP.

calories    80 à 90 pour 100 g.

Le rôle de la pomme de terre est particulièrement important comme fournisseur de glucides. Ainsi, 300 g de pommes de terre suffisent à apporter 1/10ème d'une ration moyenne pour un adulte. Ces glucides sont essentiellement constitués d'amidon qui, digéré, donnera du glucose.

Consommée au moment de sa récolte, la pomme de terre offre un apport important en vitamine C : 100 g en apportent 20 mg, soit 1/3 des besoins journaliers (autant que la même quantité de jus de tomate). Malheureusement, cette quantité diminue au fur et à

mesure que le tubercule vieillit. Après 6 mois de conservation, elle est réduite de moitié.

La pomme de terre n'est pas un aliment complet mais un aliment spécialisé qui viendra compléter une ration alimentaire par ailleurs équilibrée en protides, graisses et calcium. Additionné de lait ou de beurre, un plat de pommes de terre sera assimilé plus complétement.

Les pommes de terre ne se digérent que si elles sont bien cuites car leur amidon est plus difficile à digérer que celui du blé ou du riz. Elles sont donc contre-indiquées dans les cas de colites de fermentation et du fait de leur richesse en glucides chez les diabétiques.

Le mode de préparation des pommes de terre joue un rôle important dans la conservation de la vitamine C. Cette vitamine se trouve concentrée sous la peau et est soluble dans l'eau. Il convient donc de les peler très finement et de les cuire dans le moins d'eau possible (de préférence à la vapeur). Ne pas les laisser séjourner dans l'eau lorsqu'elles sont épluchées.

le cycle de la pomme de terre

 

> la suite       > tout savoir sur le jambon      > les vins de vos recettes       > le grand livre des recettes                                  > haut de page        > page précédente       > page suivante


    réalisation Terre fertile    © 2013 Terre fertile tous droits réservés            mentions légales     plan du site    situation & météo    partenariats     contact    qui sommes-nous ?

 

  chasse pêche petites annonces

 

 

                             regardez aussi nos diaporamas    ciels du Haut Languedoc    mouflon    lac de Vesoles    lac du Laouzas    gorges d'Héric


 

  ce site dans vos favoris    imprimer la page    commenter sur le livre d'or

 pour apprécier et noter nos recettes de cuisine   cliquer là >   

 

abonnement

newsletter

une publication

tous les deux mois environ

inscription désinscription